Menu Fermer

Formations des encadrants

Formation à l’encadrement des doctorants

« De la connaissance du doctorant et de l’analyse du processus de thèse à l’appropriation des outils d’accompagnement »

Les Écoles Doctorales de la ComUE Université de Bourgogne et Franche-Comté organisent depuis 2009 une formation à l’encadrement des doctorants, intitulée « De la connaissance du doctorant et de l’analyse du processus de thèse à l’appropriation des outils d’accompagnement ».

L’objectif est de sensibiliser les directeurs de thèse à la mise en œuvre d’un management spécifique de type relationnel avec les doctorants. L’objectif est aussi d’optimiser les compétences d’encadrement des directeurs de thèse pour qu’ils accompagnent au mieux le parcours des doctorants, de l’appropriation du sujet de thèse au développement de l’autonomie dans la pratique de la recherche, jusqu’à l’élaboration d’un projet professionnel dans le domaine de la recherche ou en dehors. Cette formation a été évaluée très positivement par les collègues de l’uB et l’UFC qui l’ont suivie (six groupes entre 2012 et 2014).

Les formateurs :

– Philippe BELPAEME – Formateur et fondateur de la Société Belpaeme Conseil – Conseil et Stratégie RH – Accompagnement et Formation

– Hélène BARBIER-BRYGOO – Directrice de recherche CNRS, Directrice de l’Institut des Sciences du Végétal, Consultante de la Société Belpaeme Conseil

Organisée en 3 modules de 2 jours, la formation s’adresse aux chercheurs ou enseignants-chercheurs candidats à l’Habilitation à Diriger des Recherches ou/et se trouvant en situation de co-encadrement de doctorants, ainsi qu’aux Directeurs de thèse déjà titulaires d’une HDR.

Dates 2020 :

Groupe 1 : Site de Dijon

– Module 1 : les 17 et 18 mars 2020
– Module 2 : les 12 et 13 mai 2020
– Module 3 : les 23 et 24 juin 2020

 Groupe 2 : Site de Besançon

– Module 1 : les 19 et 20 mars 2020
– Module 2 : les 14 et 15 mai 2020
– Module 3 : les 25 et 26 juin 2020

 

Inscription :

Vous serez informé par mail de l’ouverture des inscriptions à la formation (courant décembre 2019).

Programme :

Cliquez ici pour télécharger le programme de la formation.

 

Témoignages :

– » Mon appréciation de ce stage de formation professionnelle est extrêmement positive. C’est probablement la meilleure formation dont j’ai pu bénéficier jusqu’à présent dans le cadre des stages proposés par l’Université ou le CNRS. En quelques mots, cette formation professionnelle à la pratique de la direction de thèse m’a ouvert les yeux sur des réalités parfois difficiles, pour ne pas dire plus, que l’on peut prévenir par l’usage d’outils clairs tels qu’une organisation et une communication adéquates. Ce stage m’a fournit, au travers de notions largement mises en pratique, un large éventail de clés pour aborder avec sérénité et professionnalisme la direction de thèse, et plus largement la direction d’une équipe. En particulier, j’ai apprécié le professionnalisme, l’expérience, l’aptitude à la communication et la générosité des deux formateurs dans la formation qu’ils m’ont donné. L’étalement du stage sur une période de plusieurs mois à permit de tester et d’évaluer les outils proposés dans mon quotidien, tout en pouvant revenir vers les formateurs pour des échanges.

Pour conclure, non seulement j’encourage vivement tout directeur ou futur directeur de thèse à suivre cette formation, mais je trouve qu’elle devrait être obligatoire pour les candidats à la HDR. »  MCF – UMR CNRS 6213 – Université de Besançon.

–  » Le 4 septembre dernier, je croise un collègue de laboratoire et nous échangeons sur la formation des directeurs de thèse à laquelle je me rends pour la dernière des 3 sessions de 2 jours qui la constitue. Il ne comprend pas l’intérêt de ma démarche alors que j’ai déjà 8 thèses encadrées à mon actif.

Je lui demande alors quelles sont, selon lui, les caractéristiques d’un bon doctorant. Dans sa réponse il me décrit un personnage tout à la fois de niveau scientifique excellent, d’esprit très ouvert et à l’écoute de son encadrant, totalement disponible (jours, nuits, vacances), capable de travailler seul et en équipe, susceptible de produire un maximum de publications dans la plus grande autonomie…

Un léger sourire accompagne alors ma nouvelle question, rassuré de constater que j’avais moi-même quelques-uns de ces a priori : « Mais comment procèdes-tu lorsque le doctorant recruté ne correspond pas exactement à ce profil ? ».

« J’improvise », me dit-il, « avec les moyens du bord et le plus de bon sens, mais on n’est pas vraiment préparés à résoudre des situations où ça ne marche pas comme on le souhaite et qui peuvent parfois déboucher sur un conflit ».

Je lui fais remarquer que j’ai moi-même pratiqué de cette façon par le passé et l’invite à suivre les prochaines sessions de formation des directeurs de thèse pour enfin découvrir quelques clés élémentaires de gestion de ressources humaines qu’il pourra mettre en œuvre rapidement dans le recrutement de ses prochains doctorants, leur accompagnement durant leur passage au sein du laboratoire et leur soutien dans la formulation de leur projet professionnel.

La formation nous permet de confronter nos pratiques personnelles et les attentes de nos étudiants. Elle propose des outils de gestion de problèmes ou de conflits. Elle est ponctuée d’exercices pratiques au cours desquels les participants sont réellement confrontés à des situations de crise complexes. Par le fait, son contenu dépasse le cadre strict de l’encadrement d’un doctorant et peut s’appliquer à toute situation de responsabilité.

Avec tous mes remerciements aux formateurs et aux collègues participant pour l’esprit et la convivialité dans lesquels cette formation s’est déroulée. » Profeseur d’Université – Laboratoire ICB – Université de Bourgogne.

–  » Je recommande vivement cette formation à tous ceux qui veulent passer l’HDR ou encadrer des thèses. Elle apporte des connaissances et outils indispensables pour repérer les situations difficiles qui peuvent surgir lors d’une thèse et y faire face. L’utilité de la formation n’est d’ailleurs pas limitée aux situations difficiles et je pense qu’elle me permettra d’aborder avec plus de sérénité les différentes étapes des thèses que je dirigerai à l’avenir. Les outils et méthodes de communication qui sont abordés lors de la formation sont également applicables à d’autres situations d’encadrement d’étudiants ou de direction de personnel.

L’organisation en trois sessions de deux jours est idéale en termes d’organisation. Elle permet de prendre du recul sur les notions abordées entre deux sessions et même éventuellement de les appliquer concrètement lors du temps au laboratoire entre deux périodes de formation.

L’ambiance de la formation 2014 était excellente. Les échanges au sein du groupe et avec les formateurs ont été très riches. J’ai particulièrement apprécié l’alternance des séquences théoriques et des mises en situation. » MCF – AgroSup Dijon – Université de Bourgogne.
-« Chercheurs, enseignants-chercheurs, vous vous êtes souvent préoccupés de votre excellente méthodologique et scientifique ; mais avez-vous déjà pensé à l’excellence de votre management? Si vous êtes avides de méthodes dans vos domaines respectifs, vous apprécierez de pouvoir disposer de méthodes de management qui vous ouvriront les yeux sur vos façons d’encadrer et vous fourniront des outils concrets. Une formation « inhabituelle », qui vous permettra de mieux encadrer vos doctorants ; et aussi de mieux interagir au sein de vos équipes. A faire absolument. » MCF – CSGA – Université de Bourgogne.