Menu Fermer

Dépôt légal et diffusion de la thèse

Obligations réglementaires

 

Les établissements de soutenance ont l’obligation de diffuser les thèses via leur intranet.

Si votre thèse est soumise à une clause de confidentialité, cette obligation ne sera mise en œuvre qu’à compter de la levée de la confidentialité.

Votre thèse sera également signalée via différents catalogues ou portails, le signalement d’une thèse soutenue étant une obligation légale pour tout établissement habilité à délivrer le diplôme de doctorat.

Les fichiers que vous fournirez seront transmis au Centre Informatique National de l’Enseignement Supérieur (CINES), qui assure l’archivage pérenne des thèses de doctorat. La conservation de la thèse est obligatoire, même si le document est soumis à une clause de confidentialité.

 

La diffusion sur internet

Outre les obligations réglementaires, vous pouvez faire le choix d’une diffusion libre sur Internet.

Vous pourrez en décider au moment de remplir le Formulaire de dépôt de thèse soutenue.

 

Le circuit de votre thèse

 

Ce que vous devez faire après votre soutenance

Dans un délai maximum de trois mois après la soutenance, vous devez déposer votre manuscrit de thèse pour archivage et diffusion.

Vous déposez la version électronique définitive dans votre espace personne ADUM, puis une version papier du manuscrit, ainsi que le formulaire de dépôt de thèse soutenue (vous le recevez en pièce jointe d’un mail qui vous est envoyé automatiquement après votre soutenance) auprès de votre école doctorale. Ce formulaire contient des informations sur la thèse (métadonnées, résumés, mots-clés), des informations bibliographiques et une attestation de conformité électronique. Une attestation de corrections est également jointe. En effet, le jury peut demander des corrections à l’issue de la soutenance. Ces corrections doivent être effectuées par vous-même et certifiées par votre directeur de thèse.

IMPORTANT
C’est ce dépôt qui enclenche la procédure d’impression du diplôme. Sans cela, le bureau administratif ne reçoit aucune information lui permettant l’impression du diplôme.